All news

Le bon moment pour un nouvel avenir ...

Une évolution incroyable !

Alors que dans ses débuts, un ordinateur était extraordinairement couteux, fragile et réservé à une élite en blouse blanche, il est aujourd’hui devenu un produit de consommation éphémère. Au delà des considérations écologiques et énergétiques, il permet de nos jours à tout un chacun de rester connecté au monde virtuel et est devenu un outil incontournable dans notre monde occidental.

Combien d’ordinateurs avons-nous chacun ? Ordinateurs portables et fixes, téléphones, tablettes, GPS pour ne prendre que les « visibles », mais combien se cachent encore dans notre quotidien ? Plus globalement, dans le tissu économique, du primaire au tertiaire, quelle organisation peut encore gérer son activité sans cette technologie ?

87’000 spécialistes IT nécessaires d’ici à 2022

Tout ceci demande une main d’œuvre qualifiée. Les attentes voire les exigences des utilisateurs augmentent sans cesse alors que les rythmes de développement s’accélèrent pour innover inlassablement et tenter de conserver des parts de marché devenues si fragiles.

Derrière cette course effrénée, se cache pourtant une bonne nouvelle ! Il n’est pas meilleur moment pour se former. Si certaines activités peuvent être délocalisées, beaucoup nécessitent une proximité immédiate avec l’utilisateur. Une étude récente de l’association faîtière suisse des associations et des entreprises fournissant et utilisant les technologies de l’information et de la communication (ICT Switzerland) estime que les entreprises suisses auront besoin, d’ici à 2022, de 87’000 spécialistes IT.

Et contrairement à quelques idées reçues, l’informatique est une activité passionnante que le terme « informaticien » ne permet plus de décrire avec précision. La palette de métiers liés à l’informatique est infinie et en perpétuelle mutation. En permanence en contact avec d’autres métiers, le spécialiste en informatique doit s’immerger pour comprendre les réels besoins et faire preuve de beaucoup de créativité.

Comment  choisir ?

Dans le même temps, l’offre de formation explose. Mais combien sont suffisamment sérieuses et reconnues pour permettre de faire la différence dans un dossier de candidature  Il est indispensable de choisir des formations reconnues institutionnellement et offrant un programme complet, cohérent et professionnalisant. De plus, il apparaît clairement que les formations proposant un syllabus complet sont au final nettement moins chères et profitables que celles proposant des cours unitaires de quelques jours.

Le MAS-RAD – une offre de la formation continue de la HES-SO

Proposé conjointement par la HEIG-VD à Yverdon et la HE-arc à Neuchâtel, le MAS-RAD est une formation unique en Suisse romande qui permet en presque 3 ans d’obtenir un Master of Advanced Studies « MAS » délivré par la HES-SO. Cette formation postgraduée organisée en emploi permet à des étudiant-e-s ayant déjà une expérience professionnelle de prendre le virage de l’informatique. De manière progressive et cohérente, son programme traite des domaines indispensables tels que la programmation orientée objet, les bases de données, les technologies WEB, l’industrialisation du logiciel, la gestion de projet, etc …
La mise en pratique en est une de ses forces, ce qui permet aux étudiant-e-s un retour immédiat en entreprise.

Actuellement au terme de sa deuxième session, la troisième volée est prévue pour 2015.

Tous les renseignements sur www.mas-rad.ch

Guy-Michel BREGUET
Directeur du MAS-RAD
Professeur HEIG-VD

Newsletter [PDF]